Se soigner Naturellement n°92

Mai / Juin 2019

EDITORIAL

 

L'hygiène buccale

Un ami m'a raconté qu'il y a quelques mois, il avait reçu un coup de téléphone un soir, assez tard. La sonnerie l'avait supris alors qu'il était totalement détendu, enfoncé dans un fauteuil avec un bon livre. Ceux qui ont déjà vécu ce genre d'appel, connaissent l'inquiétude qu'il suscite aussitôt, avant même que vous sachiez ce dont il s’agit.

Il a donc décroché en se doutant que c'était grave. Son beau-frère venait d’être hospitalisé de toute urgence parce qu'il ne sentait plus ses membres inférieurs et qu'il était épuisé. Son coeur lâchait et les médecins n’étaient pas sûrs de pouvoir le sauver.

Il s'est précipité à l’hôpital. La nuit était tombée et le service cardiologie lui paraissait immense et sombre. Sa sœur s’est effondrée dans ses bras, à la fois d’angoisse et d’incompréhension. Il fallait attendre la sortie du bloc pour en savoir davantage.

Les jours qui ont suivi n’ont pas été de tout repos mais son beau-frère s'en est bien sorti ! Il a désormais une valve artificielle et l’obligation de se surveiller régulièrement. Il est passé à deux doigts de la mort...

Si je vous raconte cela, ce n’est pas pour vous inquiéter car il va désormais très bien… C’est « juste » pour tirer une sonnette d’alarme… Nous connaissons désormais la cause de l’infection qui s’est emparée de son corps avec les symptômes de la grippe et a failli le terrasser : c’était une dent mal soignée !

Des sucreries, un mauvais brossage, des bactéries qui passent dans le sang en se glissant par la gencive irritée et c'est peut-être la mort ! C’est pour cette raison que ce nouveau numéro de Se Soigner Naturellement consacre un dossier à l’hygiène buccale car elle n’est pas seulement esthétique ou sociale, elle est surtout vitale ! Et ça, on ne le sait pas toujours.

 

 

 

 

Jean-Marc Réa

Directeur de la publication